Centre de ressources — Mali

Rapports, documentation, recherches, vidéos et autres ressources sur la crise sécuritaire au Sahel.
Recherche

Thématiques

Thématiques
  • Groupes armés non étatiques (2)

Type de document

Type de document
  • Recherche/Etude (2)

Auteurs

Auteurs

Editeurs

Editeurs

Date

Date

Langues

Langues
  • Anglais (2)
  • Français (2)
Ressources 1 à 2 sur 2

Mali : Évolutions de la Transition et nouvelles dynamiques sociopolitiques et sécuritaires au nord

La Lettre de l’Observatoire du Timbuktu Institute est une publication régulière s’intéressant aux dynamiques régionales. Dans ce numéro du mois de janvier 2023, elle s’intéresse à la situation au Mali dans un contexte lourd d’incertitudes aussi bien politiques que sécuritaires. L’analyse proposée ici, essaye de prendre en compte le climat politique préoccupant tout en intégrant les interactions et évolutions au sein des groupes signataires de l’Accord d’Alger dans un contexte de recomposition des forces au Nord du pays. L’année 2022 s’est caractérisée par la dégradation accélérée du contexte sociopolitique et sécuritaire au Mali. En plus des tensions avec la France,...

“Sahel : Ce qui a changé”, Rapport de suivi de la Coalition citoyenne pour le Sahel

La Coalition citoyenne pour le Sahel s’est formée en juillet 2020 en réaction à la dramatique aggravation de l’insécurité au Mali et au Burkina Faso, pour appeler à la transformation radicale de la réponse à la crise dans la région ouest-africaine, où une stratégie du tout-militaire a longtemps été privilégiée par les gouvernements. Les dizaines d’organisations de la société civile sahélienne et ouest-africaine qui composent la Coalition citoyenne pour le Sahel ont présenté, en avril 2021, dans le rapport « Sahel : ce qui doit changer », une feuille de route claire pour une nouvelle approche axée autour de quatre...

Etude sur la situation sécuritaire de la région de Gao et la sociologie des différents groupes armés

L’étude sur «la situation sécuritaire de la région de Gao et la sociologie des différents groupes armés» a été réalisée dans la phase 1 du projet Avenir Juste (Projet d’une durée de 5 ans, mis en œuvre dans 6 pays, et financé par le ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas). Cette recherche, a été menée par Hamzata Ag Didi, Sekou Kayentao, Boubacar Maiga et Abdoul Hafeze Ag Hamed Idda du Consortium ADD.  L’étude vise à fournir des éléments de contexte et d’analyse sur la situation sécuritaire de la région de Gao et à retracer la sociologie des différents groupes armés...

Mali : Massacre perpétré par l’armée et des soldats étrangers

Les forces armées maliennes et des soldats étrangers alliés auraient exécuté sommairement environ 300 hommes civils, dont certains soupçonnés d’être des combattants islamistes, dans la ville de Moura, dans le centre du Mali, fin mars 2022, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Ces hommes faisaient partie d’un groupe de personnes arrêtées suite à une opération militaire lancée le 27 mars. Cet incident constitue la pire atrocité de ce type signalée au Mali au cours du conflit armé qui dure depuis dix ans.

Les institutions locales et coutumières de gestion des conflits dans la région de Gao

L’étude sur « Les institutions locales et coutumières de gestion des conflits dans la région de Gao » a été réalisée dans la phase 1 du projet Avenir Juste (Projet d’une durée de 5 ans, mis en œuvre dans 6 pays, et financé par le ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas). Cette recherche, a été menée par Dr Diachari POUDIOUGO, Ibrahima Amadou MAIGA et Yacouba HAMIDOU du Réseau National pour l’Eveil Démocratique et Patriotique (RENEDEP). L’étude s’intéresse aux configurations et dynamiques sociales de la région de Gao, en identifiant les institutions locales et coutumières et les acteurs des différentes communautés qui peuplent cette région à travers...

Genre et réforme du secteur de la sécurité au Mali

Cette étude sur « Genre et réforme du secteur de la sécurité au Mali.», réalisée dans la phase 1 du projet Avenir Juste (Projet d’une durée de 5 ans, mis en œuvre dans 6 pays, et financé par le ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas), a été réalisée par Ibrahim DIARRA et Kalilou SIDIBE. Elle présente d’abord le rôle historique des femmes dans l’évolution du secteur de la sécurité au Mali ; produit ensuite une analyse visant à identifier les obstacles et les pesanteurs sociales qui s’opposent à l’intégration des femmes dans les Forces de Défense et de Sécurité (FDS). Enfin, elle...

Analyse des causes profondes des violences et conflits communautaires dans l’espace du G5/Sahel

Faisant suite aux instructions des Chefs d’Etat, le Secrétariat exécutif du G5 Sahel (SE-G5S) avait confié en 2020 à l’African Security Sector Network (ASSN), après une procédure d’appel d’offres, la mission de réaliser une étude rigoureuse sur les « causes profondes des violences et conflits communautaires ». En effet, dans un contexte de multiplication des attaques revendiquées par des groupes djihadistes, nombre d’explications voient dans l’extrémisme violent l’origine première des tensions, violences ou conflits à caractère communautaire qui se produisent dans l’espace G5 Sahel. S’il est indéniable que ce facteur sécuritaire joue un rôle d’importance, son évocation comme unique variable...

Le puzzle formé par le JNIM et les groupes islamistes militants au Sahel

Composée d’une mosaïque d’entités opérationnelles, la coalition de groupes islamistes militants Jama’at Nusrat al Islam wal Muslimeen cherche à dissimuler derrière un front apparemment uni les opérations de ses différents constituants au Sahel, de manière à empêcher toute réponse plus robuste aux actions qu’elle mène.

Comprendre la guerre au Sahel avec des cartes

Retour en vidéo sur huit années de violences qui ont fait au moins 6 700 morts et des centaines de milliers de déplacés au Mali, au Niger et au Burkina Faso. En 2012, une rébellion touareg indépendantiste éclate au Mali, sur laquelle se greffent des groupes djihadistes qui prennent le contrôle de la moitié du pays. C’est le début d’une guerre qui ne dira pas son nom jusqu’à ce que la France lance l’opération « Serval », en 2013, pour stopper la menace qui avance vers Bamako. En 2014, l’opération devient « Barkhane » et change de dimension. Son objectif : appuyer les pays de la région dans la lutte...

Déposer les fichiers ici ou
Taille max. des fichiers : 512 MB.
    Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.